Compagnie

Ligne artistique

Nous ex­plorons toutes les ques­tions qui met­tent nos esprits en ébul­li­tion. A trav­ers nos créa­tions déclinées sous forme d'ob­jets théâtraux ou de per­for­mances, nous souhaitons in­vit­er à la réf­lex­ion. Nous creusons un angle pour donn­er à en­tendre ces re­cherches, simple­ment, sans amen­er de répon­ses. Nous lais­sons le spec­tateur maître de son in­terpréta­tion.

A l’ère de la mon­dialisa­tion, de la con­som­ma­tion de masse, de l'homme flexib­le et per­for­mant, nous trans­posons nos ques­tion­ne­ments dans un uni­v­ers poétique, sen­sib­le, sym­bolique, esthétique, à la manière d'un conte qui racon­terait l'Homme, ses joies, ses déboires, sa vie...

Nous travail­lons par col­labora­tions suc­ces­sives. Auto­ur d’un noyau st­able, nous pro­voquons des re­ncontres avec d’aut­res ar­tistes. Chaque pro­posi­tion fusion­ne, s'entrec­hoque ou s'imbrique avec celle du voisin dans le but de créer un objet scénique à l’iden­tité sin­gulière, née de la re­ncontre or­ganique d’in­dividualités créat­rices, tech­niques et pen­santes.

Nous privilég­ions le rap­port des corps sur le plateau. Cela n'empêche pas le travail d'un texte littéraire ou dramatur­gique. Le focus est alors porté sur la manière dont les corps en in­terac­tions sont cap­ables de con­struire une situa­tion et racont­er une his­toire.

Que sig­nifie l'image d'un homme à genoux de­vant une femme?

Cette démarche est d'autant plus in­téres­sante lorsque les corps des ar­tistes di­aloguent avec les corps sculptés des mac­hines de Lucas Schlaepf­er. Elle ques­tion­ne alors la re­la­tion qui s'étab­lit entre l’ac­teur et l'objet animé vec­teur de sym­boles.

Que sig­nifie l’image d’un homme don­nant la main à un cyc­lope mécanique mesurant 5m de haut ?

 

L'Atelier

La Cie Balor, c'est aussi un Ateli­er de con­struc­tion, à la Rue de la Ronde 1-3 à La Chaux-de-Fonds, pour la fab­rica­tion d'ob­jets scéniques, sculp­tures et marion­nettes sort­ies de l'imaginaire de Lucas Schlaepf­er.

 

Historique

La Cie Balor naît en 2010 à la suite de l’ex­péri­ence Lune de miel avec la re­ncontre du Cyc­lope, marion­nette géante de 5 m de haut, et de Circé, magicien­ne trônant sur une jupe-cage de 2 m de haut.

Ses trois mem­bres fon­dateurs sont amoureux de mécanique: Aurore Faiv­re, com­édien­ne, Xavi­er Riou, ingénieur hor­log­er et Lucas Schlaepf­er, plasticien-scénographe.

Après plusieurs per­for­mances – comme La Boite à Musique pour Hamst­er humain – la com­pag­nie ap­pelle d’aut­res ar­tistes, Georg Trab­er, Matthieu Kumm­er, Johan Katz, Mat­hias An­toniet­ti pour créer un zoo mécanique de mac­hines et de monstres, présenté au fes­tiv­al La Plage des Six Pom­pes en 2013.

Elle col­labore égale­ment avec les Com­pagn­ies Keepass et Mon­des trans­ver­saux pour la création d’un objet-machine scénique – Le Sablier-Broyeur – présenté au Tem­ple-Al­lemand en 2013.

De­puis 2012, elle travail­le sur l’éc­ri­ture du spec­tacle de rue La Mort du Grand Pan. Cette déam­bula­tion mettra en rue plus d’une vingtaine de comédiens, dan­seurs et man­ipulateurs de marion­nettes.

En 2014, la Cie Balor s’est lancée le défit de créer pen­dant le fes­tiv­al La Plage des Six Pom­pes, une mac­hine auto­nome mise en mouve­ment par la grâce de la pluie, Tu pompes ou tu pompes pas. Le pub­lic avait la pos­sibilité de pomp­er si, par chan­ce, il faisait beau temps.

La météo a été tel­le­ment mauva­ise, que la boule a pu tourn­er sans s’arrêter et sans ef­fort pen­dant plusieurs jours auto­ur de la fon­taine des Six-Pom­pes! Un succès!

En avril 2016, la première création théâtrale professionnelle de la Cie Balor, Les Sirènes, voit le jour et est jouée à dix reprises dans les trois plus importantes villes du canton de Neuchâtel.

C'est la même année que la Cie Balor décide d'ouvrir un nouveau secteur d'activité, animation/performance et constitue une équipe de choc autour de Bicimaquinas, une folle aventure performative ou le public est invité à expérimenter l'inefficience à la force de ses mollets, perchés sur l'un de nos vélos multifonctions.
Le désir de la création de la filière animation/performance et née de l'envie de trouver une forme qui soit à la fois proche du public, ludique et facilement transportable pour pouvoir être jouée le plus possible parce que le pavé, on aime ça!

 

Les créations de la Cie Balor

2018

Le Roi S'arpente, La Plage des Six Pompes, La Chaux-de-Fonds

2017

Bicimaquinas, Bal des mollets saillants, tournée Jura - Neuchâtel

2016

Vélo machine à coudre, Rue Libre Neuchâtel

2015

Circuit-bending-gramophone
Ateli­er créatif et média­tion auprès des adoles­cents

Col­labora­tion SER (Ser­vice d'éduca­tion de rue), La Co­quil­le
Animation, La Plage des Six-Pompes, La Chaux-de-Fonds

2014

Tu Pom­pes ou tu Pom­pes pas?
Installation, La Plage des Six-Pompes, La Chaux-de-Fonds

Mas­que cornu
Construction, Cie Zanco, Genève

2013

Ex­posi­tion
Bi­bliot­hèque de la Ville, La Chaux-de-Fonds

Monstres & Mac­hines
Animation, La Plage des Six Pom­pes, La Chaux-de-Fonds

Générer de la Pous­sière, Sablier-Broyeur
Co­produc­tion Cie Kepass et Mon­des trans­ver­saux
Construction, Temple-Allemand, La Chaux-de-Fonds

2012

Boite à Musique pour Hamst­er humain
Performance, MBA, La Chaux-de-Fonds

2011

Petites Tor­tures en­tres Ami-e-s
Installation, Temple-Allemand, La Chaux-de-Fonds

2010

Lune de Miel
Polyphème a enfin trouvé la femme qu'il veut épouser, et quelle femme! Un mariage sans curé, une promise caractérielle, des demoiselles d'honneur absentes et des témoins inexistants: ça promet. Faites place! Polyphème se marie, et franchement ce n'est pas gagné. 
Déambulation, La Plage des Six-Pompes, La Chaux-de-Fonds

 

Les créa­tions de Lucas Schlaepf­er versées au réper­toire de la Cie Balor

2010

Sphère
Avec le col­lec­tif YLYS
Performance, Pan­tograp­he, Mouti­er

2009

La Mac­hine à soulev­er la Jupe de Marilyn Mon­roe
Performance, Temple-Allemand, La Chaux-de-Fonds

2007

Les Fleurs
Sculptures mécaniques (Col­lec­tions privées)

2006

Le Canard
Animation, La Plage des Six Pom­pes, La Chaux-de-Fonds

La Mac­hine à men­di­er
Performance, Mouve­ment 1005, La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel